Loué soit l’Art

Et si c’était chez vous?

Entreprises et professions libérales, vous avez 15 jours pour changer d’avis !

La LOA (location avec option d’achat) vous permet d’étaler le paiement de l’œuvre sur 7 à 12 mois et de réduire votre impôt sur les sociétés en déduisant chacune des mensualités de votre résultat imposable. En fin de contrat vous avez la possibilité d’acquérir l’œuvre pour le montant résiduel.

Un nouvel art de vivre en entreprise grâce à l’art

POUR QUI ?

Les entreprises et professions libérales peuvent déduire de leurs bénéfices imposables leurs LOA (location avec option d’achat) et achats d’œuvres d’artistes vivants.

POURQUOI ?

Faire entrer des œuvres d’Art dans son entreprise, dans son cabinet ou encore dans sa clinique, c’est tout d’abord apporter du plaisir à ses clients et créer de la valeur : valoriser son image et  l’environnement de travail et se différencier vis à vis de ses clients, partenaires et salariés.

COMMENT ?

La LOA ( 10 x sans frais )La location d’œuvres d’art est considérée comme une charge d’exploitation engagée dans l’intérêt de la société (aménagement des locaux). Cette prestation est alors soumise au régime de droit commun des charges déductibles (article 39-1 du CGI). Cela signifie que les loyers sont entièrement déductibles du résultat imposable de l’entreprise et lui permettent ainsi de réduire ses impôts.Ce dispositif s’applique aux entreprises immatriculées en France et en Belgique.

  1. Je choisis l’oeuvre qui me plaît sur www.galerie-martinsauvage.com ou je demande une sélection personnalisée

  1. Je demande à être contacté afin d’étudier et valider mon dossier : contact@galerie-martinsauvage.com ou 0648284112

  2. Une fois l’accord signé je suis débité chaque mois de mes mensualités

  3. A la fin du contrat, l’oeuvre m’appartient

L’ACHAT

Par l’intermédiaire de l’article 238bis AB du CGI (code général des impôts), il est possible de déduire chaque année, par fraction égale, pendant 5 ans, le prix d’achat de l’œuvre d’art du résultat imposable de l’entreprise.Ainsi, pendant 5 ans, l’entreprise pourra déduire chaque année 20% du prix d’acquisition de l’œuvre d’art.