Désolé, le clic droit est interdit sur notre site afin de protéger les créations des artistes qui nous font confiance.
logo

Gabriel Martinez

Gabriel Martinez est un artiste photographe plasticien. Il participe à des expositions nationales et internationales comme l’exposition universelle
de Shanghai au pavillon de la principauté de Monaco. De nombreux prix et distinctions dont président de Festival, viennent récompenser ses œuvres et son travail. Ses recherches en cours évoluent autour de la couleur dont le noir en est le leitmotiv.

« …Au-delà du noir, c’est bien la lumière que cette couleur révèle. En cela, sa démarche trouve des connivences avec la peinture de Pierre Soulages et ses recherches sur « l’outrenoir ». Par sa puissance lumineuse, le noir renforce la matérialité et les irrégularités de l’épiderme. Se détachant sur un fond blanc immaculé, les silhouettes emprisonnées dans leur noirceur créent un contraste saisissant. Sauvages ou charnelles,
ces femmes attisent notre fascination. »

Rébecca FRANÇOIS
Commissaire d’exposition et critique d’art

A la découverte de Gabriel Martinez

Rencontre avec l'artiste

Je suis artiste photographe plasticien évoluant dans le milieu artistique depuis
les années 80 ! Mes œuvres « Série Noire » et autres thèmes sont exposées de
par le monde dans différentes galeries et collections particulières.

Après des études classiques, j’ai passé un cap et une maîtrise photo, enseigné le
langage de l’image en IUT, et participe fréquemment à de nombreuses
expositions nationales et internationales, Arles, Monaco, Berlin, Bucarest,
Pékin….
De nombreux prix et distinctions jalonnent mon parcours artistique: j’ai
représenté Monaco à l’exposition universelle de Shanghai, et présidé le festival
de la photo d’Ormesson-sur-Marne…

J’ai toujours été attiré par le milieu de la danse pour la gestuelle et le langage du
corps dans l’espace. La chorégraphe Pina Bausch, principale figure de la danse
contemporaine et son rapport avec le corps m’a inspiré et toujours maintenant,
dans mes recherches artistiques sans oublier la danseuse et chorégraphe Carolyn
Carlson.

Les anecdotes sont nombreuses, mais la plus récente est arrivée très récemment.
Une jeune femme qui posait pour moi dans mon studio m’a montré une photo
d’elle à l’âge de 4 ans prise par un photographe dans son atelier…Je vous laisse
deviner qui était ce photographe !

Je suis fier d’une photo : « Acmé » qui est partie me représenter aux 4 coins du
monde, mais en fait, je suis fier de mes modèles qui ont toujours su être présent
et répondre à mes demandes.

Rien à voir avec l’art.
Paix dans le monde,
Paix dans le monde et Paix dans le monde. Vive l’utopie

Peindre la carte blanche en Noire et l’exposer.

Ses œuvres