Désolé, le clic droit est interdit sur notre site afin de protéger les créations des artistes qui nous font confiance.
logo

Gaëlle Simon

Enfant rêveuse, Gaëlle Simon a grandi le regard rivé à son viseur, observant la vie à travers son appareil photo.
Elle se développe à l’arrivée des pixels, des cartes SD, du numérique. Le monde de l’instantané s’ouvre à elle, l’éphémère l’interpelle dans une société où tout est parfois trop rapide. Et si on s’arrêtait deux minutes pour voir les autres vivre ?

Adepte des portraits, son défi est de capter l’instant magique où le modèle oublie le photographe et laisse son esprit transparent.

Son dernier projet « très petites histoires d’amour » l’a amené à voyager à travers la France, allant cacher aux coins des cafés de minuscules photographies à découvrir. Une exposition spontanée, délicate et positive imaginée à partir de trois fois rien : papier, colle et ciseaux.

A la découverte de Gaëlle Simon

Rencontre avec l'artiste

Qui êtes vous en quelques mots?

Je me décris comme une Photographe / vidéaste / graphiste

Quel est votre parcours?

Je fais des photos et de petits films d’aussi loin que je me souvienne, et je n’ai jamais arrêté.
Actuellement, je photographie la vie du Théâtre National de Nice.

Quelles sont vos inspirations?

Tout m’inspire, le monde en mouvement, les gens.
M’asseoir sur un banc et regarder les gens marcher, m’asseoir dans le bus et voir les rues défiler, attendre dans une file et écouter les discussions des voisins, prendre un café et voir les allers retours du serveur.
En fait, mon inspiration c’est de m’asseoir et d’attendre, de prendre des cafés et de regarder. Et le cinéma de Jacques Tati, aussi.

Avez-vous une anecdote de votre vie d'artiste?

Accordion Content

De quoi êtes-vous le plus fier?

De ce que je ferai demain, j’espère !

Si vous pouviez faire 3 vœux que feriez-vous?

Être libre, trois fois plus !

Vous avez carte blanche pour quelques mots

Je la remplie de couleurs !

Ses œuvres